Conseils d’un père

 

Un papa de Chicago, Ted Gonder, a écrit ce post :

J’ai 29 ans et j’ai trois enfants avec ma femme Franziska.
Elle les a portés et leur a donné naissance comme une pro.
Voici ce que j’aimerais dire à l’homme de 24 ans que j’étais avant de devenir père sur la meilleure façon d’être un bon partenaire…

1. Ta femme a porté le bébé DANS son ventre pendant neuf mois.
Alors, tu porteras le bébé SUR ton ventre pour les prochains neuf mois dans toutes les occasions qui se présentent.
Non seulement cela aide ta femme à récupérer mais tu vas développer des liens incroyables avec ton enfant.

2. Ta femme allaite et même si cela est très beau et merveilleux… c’est fatiguant.
Alors, tu changes TOUTES les couches, à partir de la couche #1 et toutes les suivantes.
Oui, tu vas te remettre du côté « ark » de la chose.
Et tu préviendras aussi le déséquilibre et le sentiment d’injustice dans ta relation ; en fait, lorsque toutes les amies de ta conjointe vont se plaindre de l’absence et du manque de soutien de leur mari, ta conjointe va vanter tous tes mérites.

3. Fais son café déca tous les matins.
Même si elle le laisse refroidir et qu’elle oublie de le boire parce qu’elle replonge dans son sommeil lorsque tu vas travailler ou porter les enfants à l’école.
Elle a été debout toute la nuit pour nourrir le bébé alors aide-la à partir sa journée d’une façon positive.

4. Dis-lui qu’elle est belle et aide-la à s’en souvenir dans les moments où elle est très critique, exigeante et désespérée quant aux changements qui s’opèrent dans son corps.
Parle-lui de toutes ces fois où elle a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés.
Elle a littéralement fait bouger tous les organes de son corps et gagné 20 kilos pour te donner un enfant, un cadeau que tu vas chérir pour le reste de ta vie alors aide-la à voir au-delà de l’image corporelle.
Et aide-la à rester concentrée sur un but positif, une journée à la fois.

5. Encaisse et endure.
Les hormones, c’est fou, à la fois avant et après l’accouchement. Certains jours, elle ne sera pas elle-même et elle pourrait dire des choses qu’elle ne dirait pas normalement, un peu comme si elle était lendemain de veille, droguée au café et aux stéroïdes.
Souviens-toi que ton job, c’est d’être son roc alors ressaisis-toi et garde une vision globale, avec de la perspective, même lorsque ses mots seront durs et dépasseront ses intentions.

Bientôt, tout redeviendra comme avant et tu veux qu’elle soit reconnaissante que tu sois resté en contrôle pendant la tempête, et non pas qu’elle soit amère et déçue que tu aies détourné ses émotions pour en faire tes problèmes.

Par Ted Gonder



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :