La véritable force

 

“La véritable force d’un être humain n’est pas de s’endurcir pour ne pas ressentir la souffrance au milieu des épreuves.”

Sa véritable force est de pouvoir accepter les souffrances dans la clarté, l’abnégation et surtout dans la paix et l’unité de l’esprit.

Pour celui qui traverse de grandes épreuves, le plus terrible est le sentiment d’être abandonné de tous, et chacun, au moins une fois dans sa vie, peut le connaître.

Mais ce sentiment d’abandon, aussi douloureux soit-il, est nécessaire, il l’oblige à avancer sur le chemin spirituel.
Tant qu’il vit dans la facilité, satisfait, entouré d’amis, il ne peut pas s’élever jusqu’aux vérités de l’âme et de l’esprit ; pour découvrir l’essentiel, il doit y être obligé et se sentir seul, privé de tout soutien.

En réalité, aucun être n’est abandonné dans le vrai sens du terme.
Même lorsque nous devons traverser les épreuves les plus terribles, nous sommes entourés d’entités lumineuses qui nous parlent et veillent sur nous.

La solitude n’existe pas, elle n’est qu’un état de conscience passager, et pour dépasser le plus rapidement possible cet état de conscience, nous ne devons jamais douter de l’Être qui soutient tous les mondes.

Omraam Mikhaël Aïvanhov



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :