Le cycle tragique de l’intimité

“J’ai découvert un cycle tragique dans l’intimité :

La femme fait régulièrement savoir à l’homme qu’il n’est “pas assez” (ne se sent pas assez ; pas assez émotionnel ; pas assez expressif ; souvent combiné avec il ne peut pas l’obtenir / le faire bien).

N’ayant aucune idée de comment lui faire plaisir, il abandonne, rétrécit ses sentiments encore plus jusqu’à ce qu’il s’arrête complètement.
Relation terminée.

Sur le côté de l’envers…

L’homme dit souvent à la femme qu’elle est “trop” (trop expressive, trop émotionnelle, trop imprévisible, trop peu importe…) alors elle apprend à se rétrécir en espérant que cela lui fera l’aimer, jusqu’à ce que finalement, tragiquement, elle devienne aussi “pas assez” (pour lui OU elle-même).

Relation terminée.

Voici une idée pour mettre fin à la folie :

FEMME, donne à l’homme de l’espace pour ressentir ce qu’il ressent (ou ne sent pas).
Ne blâmez pas ou laissez-le parce que vous êtes frustrée, il ne sait pas toucher ses sentiments.
On lui apprend depuis qu’il est petit à ne pas toucher ces choses, sauf avec la petite perche entre les jambes.

Je sais que c’est dur pour toi quand il n’a pas l’impression que tu ressens, mais le sentiment est ta maîtrise féminine, pas la sienne.
Bien sûr qu’il est capable, ce n’est pas sa nature principale et il n’est pas aussi pratiqué que vous.

Mais vous pouvez ouvrir la voie pour lui dans la découverte de ses propres sentiments, non pas en l’appelant de ne pas être aussi “bon pour se sentir” que vous l’êtes, mais en honorant pleinement vos propres sentiments, en les offrant à la relation honnêtement tout en le rassurant à plusieurs reprises qu’il est entièrement libre de ressentir ce qu’il ressent aussi (ou ne ressent pas).

Mec, arrête de lui dire qu’elle est trop pour toi (ou le monde)…
Oui, je sais qu’elle est souvent trop pour ta nature plus immobile.
Elle sait qu’elle l’est souvent aussi.
Mais faites de votre mieux pour l’aimer alors qu’elle colore votre relation avec toutes les saveurs expressives de son cœur sauvage.

C’est ce qui t’a attiré par elle en premier lieu.
Ne lui dis pas de l’écraser maintenant qu’elle est en ta présence tout le temps !
Ne la rend pas plus masculine comme toi !!
Elle n’est pas ta colocataire ni ton pote.

Laissez-la décorer votre vie de toutes les façons étincelantes, capricieuses et confondantes la ravissent.
Et rassurez-la à plusieurs reprises que vous aimez le mystère sans fin d’elle, même quand cela vous frustre… parce que si vous l’aimez bien, elle va frustrer votre esprit au paradis !

En fin de compte, je crois que le meilleur d’entre nous puisse espérer est un partenaire qui est tout simplement prêt à continuer à se montrer, qui est prêt à apprendre à faire cette danse sauvage d’opposés avec au moins un peu plus de grâce et de tendresse et flux et rires et amour que nous n’avons vécu hier.

N’est-ce pas incroyable ?”

 

Bryan Reeves



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll to Top
%d blogueurs aiment cette page :