Le pouvoir de la patience infinie

Blog - Le pouvoir de la patience infinie

Certitude et patience s’accordent ensemble.

Lorsque vous avez confiance, lorsque vous savez que vous êtes liés à cette intelligence universelle qui donne tout, vous vous faites vous-même cadeau de la vertu de la patience.
Vous ne mettez pas de limites de temps à vos matérialisations et poursuivez les affaires de votre vie avec une certitude intérieure qui peut se résumer en ces mots : ” J’ai tout le temps dont j’ai besoin et je suis certain de l’aboutissement. En conséquence, que ce désir se manifeste quand il le voudra, au moment approprié.”

Le secret de la patience repose dans la certitude de l’aboutissement.
Lorsque cette certitude se manifeste en vous sous forme de confiance et de connaissance, vous êtes en mesure d’éloigner vos pensées du résultat désiré.
Sans colère et sans anxiété, vous êtes alors capables de reporter votre attention sur ce qui fait partie de votre programme de vie quotidien.

Votre connaissance et votre patience infinie font que vous vous sentez à l’aise.
Vous avez mis en pratique tous les principes de manifestation spirituelle, puis vous avez permis à l’univers de s’occuper des détails. Vous avez le sentiment que ce que vous voulez matérialiser est déjà là, et que votre attention peut se porter toute entière sur la sensation de bien-être qui vous a déjà été accordé avec vos désirs.
En conséquence, vous ne ressentez aucun besoin de matérialiser immédiatement.

La joie intérieure est une fonction du pouvoir de votre patience infinie. Dans “Un Cours en Miracles”, l’auteur nous rappelle que : “La patience est naturelle à celui qui enseigne Dieu. Tout ce qu’il voit est le résultat certain, qui surviendra peut-être à un moment inconnu de lui, mais qui surviendra sans aucun doute.”
J’aime cette idée d’avoir une certitude à propos de l’aboutissement et de ne pas être préoccupé par les détails.

Lorsque nous sommes impatients, nous nous dévaluons littéralement nous -mêmes, comme nous dévaluons notre lien avec l’Esprit Saint.
L’impatience est une faille dans notre confiance en l’intelligence universelle ; elle sous-entend que nous sommes séparés de l’esprit pourvoyeur de toute chose.

L’impatience signifie que notre égo est maître du désir. C’est une forme de suffisance, et elle doit être anéantie.

Lorsque vous êtes certain de l’aboutissement et cessez de vous soucier du quand et du comment, cela veut dire que vous cultivé le pouvoir de la patience infinie et que vous ne vous pré-occupez plus du résultat.
Quand ce détachement survient, vous êtes capables, d’une part, de vous consacrer à vos tâches quotidiennes, que ce soit l’éducation de vos enfants, votre travail, vos exercices de méditations et votre communion avec Dieu, d’autre part de vous contenter d’observer sans juger ni commenter.

La patience devient chose naturelle lorsqu’on a confiance en l’unité de l’intelligence universelle.

Ce texte est extrait du livre de Wayne W. Dyer : Accomplissez votre destinée
Neuf principes sacrés de manifestation et de matérialisation



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.