Le Repos

Blog - Le Repos

« Le repos ne vient pas du sommeil mais de l’éveil » – Un cours en miracles

Que faites-vous, généralement, quand vous avez besoin de repos ? 
Regarder la télé ? 
Manger ? 
Écouter de la musique ? 
Parler avec des proches ? Marcher ?
Dormir ?

Voici ma question pour vous : quoi que vous fassiez, est-ce un véritable ressourcement, ou est-ce plutôt une façon de vous distraire de ce qui est à l’origine de votre épuisement ?

Je pense que nous sommes nombreux à être profondément fatigués, parce que ce que nous considérons comme nos périodes de repos n’est en réalité qu’une forme de fuite. 
Une façon de se cacher. On se met en mode somnolence, juste assez pour oublier temporairement ce bruit intérieur qui nous draine, mais pas assez pour vraiment décrocher et baigner dans ce silence réparateur que notre âme réclame.

Oh, se distraire est super. Je le fais moi-même tous les jours. C’est juste qu’une distraction et une distraction, ce n’est pas du repos. 
On pourrait passer 10 000 heures à s’offrir ce genre de détente, sans jamais avoir le sentiment d’être vraiment détendu.

Le vrai repos n’est pas passif (à moins bien sûr qu’on se repose en dormant). 
On est alerte, présent, allumé. Pleinement vivant. 
On n’est pas accroupi sous notre stress; au contraire, on le regarde dans le blanc des yeux, on lui met nos deux mains sur les épaules, et on respire avec lui profondément. 
On est ouvert et connecté.

Oui, le vrai repos est donc loin d’être passif. 
Souvent, ça demande même un certain courage. Il est beaucoup plus facile de fuir notre stress que de le rencontrer.

Ainsi, que diriez-vous de vous offrir le ressourcement dont vous avez vraiment besoin, plutôt que des substituts ? 
Si vous le voulez bien, fermez les yeux, intériorisez-vous, et demandez-vous sincèrement : « de quoi ai-je besoin pour me régénérer profondément ? ».

La réponse pourrait vous étonner. Peut-être constaterez-vous, tout comme plusieurs d’entre nous, que s’offrir un véritable repos n’est pas toujours le choix le plus reposant.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.