Les 5 phases du sommeil

 

đź’¤ đź’¤ đź’¤

Le sommeil est divisé en cycles de cinq phases dénombrées du I au IV auxquelles on rajoute le sommeil paradoxal ou REM. 

Dès le commencement du sommeil, ces phases apparaissent de manière ordonnĂ©e jusqu’à atteindre la phase de sommeil paradoxal appelĂ© aussi le sommeil REM. 

Au cours de la nuit, les pĂ©riodes de sommeil non REM alternent avec des pĂ©riodes de sommeil REM. 

Chacun de ces cycles à une durée approximative de 90 minutes. Ainsi, dans une période de sommeil de 8 heures, quatre ou cinq cycles auront lieu.

Les phases du sommeil ont Ă©tĂ© dĂ©couvertes Ă  travers de nombreuses Ă©tudes au sein des laboratoires du sommeil. 

Phase I du sommeil

Elle constitue la première phase du sommeil. 
Lorsque le sujet ferme les yeux et prend conscience de cette sensation d’endormissement, il se situe dans cette phase. Nous faisons donc face Ă  un sujet conscient qui est capable de rĂ©agir aux stimulus de son environnement. 
C’est en réalité une phase de transition entre la veille et le sommeil.

Au niveau physiologique, nous enregistrons des ondes cĂ©rĂ©brales thĂŞta. Cela signifie que l’activitĂ© de l’électro-encĂ©phalogramme commence Ă  ĂŞtre synchronisĂ©e. 
Bien que cette activitĂ© continue d’être irrĂ©gulière, elle ne l’est pas autant que l’activitĂ© cĂ©rĂ©brale qui a lieu en Ă©tat de veille. 
Si nous observons les yeux d’un sujet au cours de cette phase, nous pouvons voir qu’ils s’ouvrent et se ferment de temps à autre et se déplacent de haut en bas.

Phase II du sommeil

Au bout de 10 minutes dans la phase I, le sujet qui dort entre en phase II. 
Il se trouve alors dans un endormissement profond. Mais si le sujet se rĂ©veille dans cette phase, il ne se rappellera pas d’avoir dormi. 
Il insistera sur le fait qu’il était réveillé depuis le début.
Au niveau physiologique, nous trouvons un Ă©lectro-encĂ©phalogramme irrĂ©gulier avec des Ă©pisodes d’ondes thĂŞta. 
Si un stimulus auditif se prĂ©sente au cours de cette phase, une onde cĂ©rĂ©brale appelĂ©e complexe-K apparaĂ®t. 
Cette onde semble représenter un processus d’inhibition auditive qui permet à l’individu de ne pas se réveiller.

Sommeil d’ondes lentes (Phases III et IV)

Après 15 minutes dans la phase II, l’individu entre dans la phase III. 
C’est Ă  cette Ă©tape que le sommeil rĂ©parateur se produit rĂ©ellement. 
Les phases III et IV sont assez semblables, il existe seulement un changement de profondeur et d’efficacité du sommeil.
Dans cette phase, on a un Ă©lectro-encĂ©phalogramme d’ondes lentes. 
Cela signifie que l’activitĂ© cĂ©rĂ©brale se trouve hautement synchronisĂ©e et relaxĂ©e. 
Nous sommes face Ă  une forte activitĂ© neuronale inhibitrice, afin d’éviter au sujet de se rĂ©veiller. 
Cette étape est extrêmement importante pour les processus de consolidation de la mémoire et de l’apprentissage.

Phase de sommeil paradoxal ou REM (Rapid Eye Movement)

La phase REM vient après 45 minutes de sommeil en ondes lentes. 
Elle est opposée aux autres phases car on se trouve dans un état similaire à celui de la veille. 
L’activité cérébrale se trouve désynchronisée et accélérée. 
Bien qu’il soit difficile de réveiller un sujet dans cette phase, un stimulus significatif (comme le fait de dire son nom) le réveillera. 
C’est une phase au cours de laquelle le sommeil est relativement moins profond que le sommeil d’ondes lentes.
Dans cette phase nous voyons que les yeux du sujet bougent rapidement et dans toutes les directions (d’où le nom REM). 
Il existe une perte marquée du tonus musculaire, le sujet se trouve paralysé. Cette paralysie est due à l’apparition des rêveries au cours de la phase REM. 
Afin que le sujet n’imite pas ce qu’il est en train de faire dans ses rêves, une déconnexion des muscles s’effectue.

La fonction de la phase REM n’est aujourd’hui encore pas totalement claire. Il s’agit d’une Ă©tape importante, puisque lorsqu’on empĂŞche le sujet de passer par ces phases, le corps tente de compenser ce manque dans ses sommeils futurs. Les Ă©tudes montrent une fonction en lien avec la consolidation de la mĂ©moire et de l’apprentissage. 
Malgré cela, il reste encore beaucoup à découvrir au sujet de cette phase paradoxale.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :