L’inespéré

Blog - L'inespéré

« Le bien, l’inespéré, on ne sait pas comment le faire venir dans nos vies, et heureusement. On ne trouvera jamais de méthode pour cela.

La confiance ouvre les fenêtres de la maison. 
Une confiance de fond, qui est là, même quand je crois l’avoir perdue. C’est donc comme si rien ne pouvait durablement m’enlever le cœur.

Il y a des choses tragiques et épuisantes, mais si je continue, avec parfois la poitrine trouée, tôt ou tard un rosier vient à l’intérieur. C’est une expérience que j’ai faite mille fois : rien n’est noué qui ne puisse se dénouer.
Comme une mère bienveillante, la vie revient et elle a des doigts si fins qu’elle sait défaire les nœuds les plus serrés.
Je pourrais dire simplement que l’on n’est jamais abandonné. 

En dire plus serait commencer à construire du solide avec ce qui doit rester fragile, à changer la cabane de jardin en château, ce qui serait stupide, parce que la cabane a un immense avantage ; elle est faite de planches mal jointes et donc l’air continue à y passer.
Cet air qui vient tout bousculer, même ce que je dis et ce que je crois. »

Christian Bobin



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.