Mon Ange ainsi je suis…

Parfois où mes pas m’amènent c’est bien loin de mon au-delà,
J’aimerais rester près de tes ailes mais je n’y arrive pas toujours.

Je sais mon Ange, ainsi soit Nous, pas de quoi fouetter une plume dans cette éternité.

Je ne me suis pas incarné pour me complaire dans le côté ombre,
Comme on se noie dans un goût de souffre,
Je désire serrer ton cœur contre le mien et te murmurer “je t’aime”.

Je sais mon Ange, ainsi soit Nous, pas de quoi fouetter une plume dans cette éternité.

Quelle évidence de rester l’un près de l’autre,
Je n’y arrive pas toujours c’est fou,
Ailleurs, c’est pas chez nous et moi c’est jamais constamment ici et maintenant.

Je sais mon Ange, ainsi soit Nous, pas de quoi fouetter une plume dans cette éternité.

Dans la vie, je perds la faculté de nous,
Dans la vie, je perds la sagesse de nous,
C’est trop tentant de se confronter à d’autres horizons.

Je sais mon Ange, ainsi soit Nous, pas de quoi fouetter une plume dans cette éternité.

Là-bas, c’est le naufrage de mon cœur,
C’est la venue du schisme en moi,
C’est l’éloignement de Toi et la perte de mon Moi supérieur,
Les lieux qui n’aiment pas beaucoup la lumière et où le Diable a la rage.

Je sais mon Ange, ainsi soit Nous, pas de quoi fouetter une plume dans cette éternité.

Oh la vie, ainsi soit Nous, quand mon existence panique,
Je sais, tu écartes un peu plus tes ailes,
Tu illumines un peu plus mon cœur,
Tu te rapproches un peu plus de mon âme et tu me susurres :

“Je sais mon enfant, tout va bien, 
ainsi soit Nous,
ce que tu expérimentes, pas de quoi fouetter une plume dans cette éternité,
L’ Amour de Nous triomphe toujours….”

Inclinaison pour vous dit l’Ange.

Franck Vandenbrouck



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :