Nous sommes relatifs…

 

«Nous ne grandissons pas de façon absolue, chronologiquement.

Nous grandissons parfois dans une dimension, et non dans une autre, inégalement.

Nous grandissons partiellement. Nous sommes relatifs.

Nous sommes mûrs dans un certain domaine, puérils dans un autre.

Le passé, le présent et l’avenir se mêlent et nous tirent en avant ou en arrière, ou nous fixent dans le présent.

Nous sommes formés de couches, de cellules, de constellations.»

Anaïs Nin



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll to Top
%d blogueurs aiment cette page :