Plage de mon enfance

Blog Franck Angel Therapy

 

Oh, te souviens-tu de cette plage de mon enfance dans notre belle terre d’Afrique ?
Te souviens-tu de mes pas se rapprochant de toi sur ce sable chaud ?
Te souviens-tu de mon innocence légère qui flottait sur ma destinée comme les grains dorés qui coulaient sur mes pieds ?

Que d’espoir et de promesses nous nous sommes faits, allongés là sur sa chaude et réconfortante splendeur.
Que de flamboyants crépuscules nous vécurent cœur contre cœur en observant en osmose abaisser le rideau du jour.

Que tu étais belle mon Aimée avec ta silhouette Divine sur fond de l’océan.
Mon Âme vibrait en ta présence, l’Ange déposait son armure.
Oui devant ta pureté, l’évidence de ta Divinité Femme, je m’inclinais d’abandon et de respect.
Plus de batailles, de guerres en moi, de refus d’incarnation, tu jetais tout cela avec ta douceur, ton évidence dans les vagues.

Je pense aux autres couples qui feront l’amour à cet endroit.
Puissent-ils réaliser en même temps l’énergie et la senteur marine et comme moi vivre de passionnantes nuits de fêtes des sens dans les bras d’une Déesse.

Te souviens-tu de mes soupirs de plaisirs sous les branches bienveillantes des cocotiers, de nos souffles de vies invincibles car partagés à l’unisson.

Je l’avoue, il m’arrive souvent de penser à toi sur cette plage immortelle ou d’autres êtres aimants, amants marquent le passage de leurs existences.

Exilé céleste, je n’avais rien et j’avais tout en écoutant les battements de ton cœur, mes ailes ouvertes à la vie.

Mes sœurs et frères Anges terrestres laissent-ils leurs traces à leur tour ?
Déploient-t-ils leurs ailes dans l’intime ?

Oh, plage de mon Amour de jeune homme, je te dédie les larmes de mes jours.
Accueille-les comme ton écume qui se couche à chaque seconde sur ton hospitalité.

Peu importe si tu m’as déjà oublié ou pas, moi je me souviens pour nous deux et c’est parfait ainsi… Toi, moi, notre plage…

Franck Vandenbrouck



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.