Réflexion

 

Ton sentiment de « je me sens coincé, je ne me sens pas chez moi » vient que tu ne te sens pas en toi.

Il est de la plus haute importance d’accomplir cette union avec toi-même, de ne plus résister à cette fusion intime.

Ne te rejette plus, ne te repousse pas, cherche le contact, d’abord avec toi.

Ce qui compte, c’est le rapport avec toi, avec ta nature profonde, avec ton corps, dégagé de tout endoctrinements, d’attentes des autres.

Prends conscience de cette force vitale en toi, qui n’a besoin que de ton accord pour s’expanser et vivre en paix, laisse-toi devenir libre et entier.

Monique Damel



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.