Vivante

Blog - Vivante

N’utilisons pas la spiritualité pour nous planquer de notre humanité.
Soyons vivant, dans une profonde adéquation avec le réel.
Ce que nous sommes est aussi dans le fait de pouvoir être affecté, bousculé, dévasté par la vie et les émotions (…)

Je trouve que trop souvent, parfois malgré nous, et malgré l’authenticité et la vérité de ce que nous partageons, nous faisons miroiter un Eden où tout serait parfait, pure, intouchable, super à vivre, alors que la vie n’est pas toujours super, il y a des moments difficiles, parfois très difficiles, quelque soit notre clarté sur nous-mêmes et l’ouverture qui déjà préside en nous.

Alors, si vous avez envie d’être vivant, quoi qu’il arrive, ce texte est pour vous.

Si vous voulez trouver un endroit confortable grâce au chemin spirituel, ne perdez pas votre temps à le lire.

Beaucoup ici espèrent s’éveiller à la réalité, voir leur vraie nature qui est la Vie Libre.

Certains disent le vivre.
Et parfois, nous l’attendons ou le vivons plus comme une expérience transcendante qui nous protège de la vie alors qu’il s’agit essentiellement d’une clarté sur la réalité et d’un don de soi au vivant.
Clarté, ouverture et don de soi.
Voilà mon expérience.
Dans cette clarté, dans cet « ouvert », tout peut advenir, même le pire.

Nous utilisons trop souvent l’éveil à la réalité (ou sa quête) pour nous cacher de nos blessures profondes et de nos peurs : peur du corps, peur de la mort, peur de la vie, peur du monde dans lequel nous vivons.

J’ai toujours été dans une voie très incarnée dans la vie quotidienne et dans le corps, j’ai toujours été vigilante à ne pas échapper à la vie la plus banale et la plus crue, aux émotions les plus fortes, à mes propres blessures et résistances.

Et je veille désormais, au grès des accompagnements et retraites que je propose, à ramener chacun dans sa vie, dans son quotidien, car c’est là que la plus haute spiritualité pour moi se joue.

Séverine : www.laseve-et-lerien.



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.